A Taïwan, les candidats aux élections brandissent des légumes pour attirer la chance

[Article] Taiwan politicians rely on vegetables for good luck.


A Taïwan, les candidats aux élections brandissent des légumes pour attirer la chance.

Taipei (AFP) - Pas de bébé dans les bras, mais des légumes : a Taïwan, les politiciens désireux de conquérir de nouveaux électeurs posent avec de gros radis blancs ou des bottes d'ail frais dans l'espoir que cela leur porte chance.

L'origine de cette coutume repose sur l'intérêt des Taïwanais pour les homonymes - des mots ayant la même prononciation mais plusieurs significations.

La culture politique de l'île démocratique de 23 millions d'habitants est empreinte de symboles porte-bonheur et de superstition. Les candidats n'hésitent pas à se tourner vers un maître feng-shui pour connaître le meilleur emplacement pour leur QG de campagne ou le jour idoine pour son inauguration.

L'ail (suan) est particulièrement prisé, sa prononciation signifiant "choisi". Mais le radis blanc (tsai-tao) est le grand gagnant, se prononçant comme "bonne chance", et l'ananas (ong-lai) comme "la prospérité arrive".

Après avoir tourné la page de décennies de loi martiale en 1987, Taïwan est devenue l'une des démocraties les plus dynamiques et progressistes d'Asie. De quoi inquiéter la Chine voisine, qui considère l'île comme faisant partie de son territoire et qui a juré d'en reprendre le contrôle, par la force si nécessaire.

L'île donne presque l'impression de vivre au rythme des campagnes électorales.

Les élections présidentielle et législatives ont lieu tous les 4 ansEntre les deux se tiennent des scrutins locaux pour élire notamment les maires des grandes villes et des chefs de village.

Les habitants sont aussi régulièrement appelés à se prononcer par référendum sur des questions constitutionnelles.

Les élections de samedi, par exemple, comprennent un référendum sur l'abaissement de l'âge du droit de vote de 20 à 18 ans.

This article was published Thursday, 24 November, 2022 by AFP
Article complet réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'article, choisissez un abonnement
7b18778a08f3e5569843fc55ac465cf6fbfb6468.jpg

Le candidat indépendant à la mairie de Taipei, Huang Shan-shan (C), pose avec un panier de "légumes porte-bonheur" au marché Huannan de Taipei, le 23 novembre 2022 © AFP Sam YEH

>